Les yeux bleus qui mentent...

Et si, l'ayant surpris à des pitiés immondes, Sa mère s'effrayait ; les tendresses, profondes, De l'enfant se jetaient sur cet étonnement. C'était bon. Elle avait le bleu regard, - qui ment ! Les poètes de sept ans - Arthur Rimbaud

17 juillet 2009

Sur l'Artzamendi

P1040975

Ils sont pas mignons tous les deux ?

Posté par Bob Casablanca à 13:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Super on voit le bonheur d'être en vacances à la campagnes ou en montagne peut être avec un peu de repos après l'effort.

    Posté par chacha, 18 juillet 2009 à 10:14
  • Non avec une bonne partie de baise ou une partouze après l'effort.

    Posté par Ariane, 18 juillet 2009 à 12:40
  • que c'est poétique Ariane !
    Vous êtes adorables!
    Deux petits bouquetins d'amour !

    Posté par Camille, 18 juillet 2009 à 20:38

Poster un commentaire